Les moyens trop peu connus pour enfin en finir avec la peur de se lancer dans l’entrepreneuriat

Comment dépasser la peur d’ouvrir votre entreprise pour vous lancer Enfin ?

Quand on veut se lancer dans l’entrepreunriat, on a peur de beaucoup choses:

Peur de ne pas y arriver.

Peur de ne pas réussir.  Peur de se tromper. Peur de l’Échec.

Peur de réussir aussi. Si si ce n’est pas une faute de frappe ni un oubli, on peut aussi avoir peur de réussir.

Peur de ne pas être légitime c’est à dire avoir l’impression de ne pas être assez qualifiée pour faire, pour exercer tel ou tel business modèle. En gros avoir le syndrome de l’imposteur quoi.

Peur de perdre de l’argent.

Peur des Musulmans euh oups je veux dire des terroristes. Hein ? Comment ? Ça c’est du HS* ? Au temps pour moi, excusez-moi. On continue ?

*HS=Hors Sujet

Peur de ne pas plaire aux autres.

Peur de se disperser.

Peur d’être débordée, de ne pas savoir jongler entre maison, mari, enfants, business, sorties etc…

Peur de trop payer de charges, de taxes et d’impôts.

L’une de ces peurs vous concerne ? Alors promettez-moi que vous allez prendre les choses en main pour les éliminer une à une de votre vie. Et ce, à partir de maintenant jusqu’à votre succès in ch Allah car oui, c’est possible.

Vous savez, on aurez pu continuer encore longtemps avec la liste des peurs car elle est certes encore longue. Mais faut que je vous dise, ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus fun ni de transcendant dans l’entrepreneuriat.

Croyez-le ou non mais… c’est fou comme on peut se prendre la tête et se faire peur nous-même. A croire qu’on aime ça nous, nous auto-saboter.

On n’est même pas encore bien fixer sur l’idée de l’activité principale de notre propre entreprise que l’on se prend déjà le chou avec le business plan, le statut juridique que l’on va choisir, les taxes-charges et impôts… Et « pis » comme si ça ne suffisait pas, on se rajoute une couche avec notre longue liste de peurs, de blocages internes, de doutes et compagnie.

 

Bref, tout quoi. Sauf ce qui nous aidera à remonter la pente et nous rendra vraiment heureuse. 

 

Non mais c’est quoi notre problème à nous ?

Attention ! Je ne dis pas que tout ça, ce n’est pas important hein, bien sûr que ça l’est mais les choses qui méritent vraiment d’attirer votre attention avant de vous lancer sont en vous.

Comme le faite d’être réveillée par son cerveau à 2h00 du matin pour travailler, pour achever ou compléter un article en cours de publication (comme celui-ci par exemple) parce que vous aviez eu l’inspiration dans la journée, vous vouliez le faire sauf que vous n’aviez pas eu le temps (euh hum pardon la bonne et vraie raison c’est qu’on a procrastiné).

Mais comme vous kiffez votre job il vous sera égal de compter les heures ou de travailler même gratuitement pour vous car oui, tout simplement vous n’aurez pas l’impression de bosser si vous prenez la bonne décision de faire les choses bien.

Alors fffffff, c’est bon respirez, tout va bien aller. Remettons les pendules à l’heure et commençons du bon pied avec les bonnes bases si vous le voulez bien.

Que faire pour chasser vos peurs de l’entrepreneuriat afin de réaliser votre rêve ?

Voici quelques outils qui vont vous aider à aller de l’avant avec l’aide de votre Créateur.

1- Changer de mindset, changer d’état d’esprit pour cheminer vers votre réussite

 

Il est difficile de croire que le seul fait de changer d’attitude, de modifier notre façon de voir les choses et changer nos habitudes de vie peut contribuer au succès dont nous rêvons tant.

Et pourtant… ça y contribue et je dirai même qu’une fois qu’on a travaillé notre mental on a effectué plus de 70% du travail.

Car oui être entrepreneure à domicile ça se joue beaucoup dans l’esprit. D’où l’importance de le travailler jusqu’à vous constituer un mental de gagnant.

Pourquoi ? Parce que quand on est déjà maman et que l’on a le souhait de se lancer seule dans le business Web c’est difficile au début, le temps de trouver notre rythme de croisière comme on dit.

Puisque maman doit se trouver le temps :

-pour se former,
-pour lire,
-pour travailler (mettre en application nos connaissances),
-pour échanger avec les autres,
-pour faire le ménage,
-pour s’occuper de la popote (la cuisine),
-pour éduquer les enfants,
-pour prendre soin d’elle
-pour respirer (ah oups ça ça se fait naturellement : )

Bref vous m’avez compris on a plusieurs choses à nous occuper donc autant se muscler notre mental pour ne pas partir en vrille et frôler le burn out.

Mais surtout travailler votre mental vous permettra de garder l’estime de vous, de continuer à vous relever et à foncer quand les moments difficiles se présenteront à vous lors de votre aventure entrepreneuriale.

Vous êtes encore là ? Êtes vous prêtes à continuer pour savoir comment affronter vos peurs entrepreneuriales ? Oui ? Bien continuons alors…

Brisez les barrière de votre zone de confort

 

Pour commencer, je vous demande de vous concentrer juste sur la couverture de ce livre Changer d’état d’esprit : Une nouvelle psychologie de la réussite de Carol S. Dweck

Que vous inspire t-elle ?

Je ne sais pas ce que vaut le contenu de ce livre car honnêtement je ne l’ai pas lu mais je trouve que cette image est très inspirante puisqu’elle reflète notre réalité.

Durant toute notre vie on tourne en rond dans notre bocal, dans moule, dans notre monde.

On nous dit de bien travailler à l’école pour avoir un bon poste.

On nous apprend à être une bonne salariée.

Puis d’autrefois on nous catalogue de trop ci de trop ça ou pas assez ci pas assez ça.
On nous dit qu’on est qu’une bande d’incapable, qu’on n’y arrivera pas puisque d’autres ont bien essayé mais ne s’y sont pas parvenus, qu’on restera des assistées etc etc et bien d’autres choses horribles.

Il faut dire que ces paroles ou réflexions ont des conséquences terribles et grave car ça reste graver en nous dans notre cerveau, dans notre inconscient.

On finit par croire que c’est ça notre vie, c’est ça notre réalité.

Certaines personnes vont jusqu’à se conformer à cette fausse réalité, s’accommode de leurs galères, vivent dans la médiocrité jusqu’à leur dernier souffle.

Ouf heureusement que d’autres personnes comme vous et moi, avons eu un déclic. Ce déclic c’est déjà de croire qu’on vaut beaucoup mieux, de chercher une vie meilleure pour nous et notre famille, de vouloir croître personnellement… juste vouloir quelque chose de différent que les autres.

Et cette chose c’est l’indépendance, la vie conforme à nos valeurs-éthiques-convictions-personalité et la liberté financière. Plusieurs chemins peuvent être empruntés pour y parvenir dont l’entrepreneuriat.

Or dans la vraie vie, on distingue deux groupes d’entrepreneurs qui sont les entrepreneurs classiques et les entrepreneurs épanouis. Nous on veut faire parti de la deuxième catégorie n’est-ce pas ?

Il est encore temps pour vous de rejoindre ce groupe d’entrepreneurs passionnés et pour se faire, il y a un certain nombre d’actions nécessaires à accomplir. Comme le fait de vous libérer.

 

2-Libérez-vous de vos croyances limitantes, de vos doutes, débloquer vos blocages

 

Si vous voulez réellement vous réaliser, oser vivre selon vos aspirations profondes, vous n’avez plus le choix.

Il vous ait impératif de vous vider de toutes les choses négatives qui ce sont encrées en vous, vos croyances négatives sur vous, sur votre capacité à réaliser vos rêves.

 

Voici une petite liste de choses à faire pour y parvenir comme le fait de :

  • lister sur papier (bien entendu) vos peurs, vos doutes , les choses que vous souhaitez éliminer de votre vie. A contrario notez également ce que vous aimeriez être-avoir-faire.

Cela vous permettra de vous libérer vous mais également de vous désencombrer votre cerveau et surtout de faire le point sur ce que vous ne voulez plus et sur ce que vous aspirez être-faire-et obtenir.

 

  • Mettre au clair vos idées, vos objectifs, votre projet

 

  • répéter des suggestions positives par exemple : je suis capable de xxx, je vais réussir in ch Allah, je mérite de xxx etc,

 

  • pratiquer la visualisation,

 

  • abandonner les vielles et mauvaises habitudes pour les remplacer par de bonnes,

 

  • se former en continue et mettre en pratique ce que l’on apprend

 

  • accepter d’enfiler le statut du débutant pour évoluer en junior , puis en expert et pourquoi pas finir maître

 

  • s’éloigner des personnes négatives et négativistes pour rejoindre des groupes de personnes inspirantes, des entrepreneurs qui vont sur le même chemin que vous.

Enfin tant de choses à faire pour changer de vie, Votre vie. Mais pour cela vous devez prendre la décision de commencer et maintenant. Ne pas remettre au lendemain car c’est le meilleur moyen de ne jamais débuter.

 

3- Lancez-vous maintenant

 

Cessez de vous poser mille et unes questions. Foncez !

Vous pouvez continuer longtemps à vouloir l’idée parfaite, à lire des histoires inspirantes (des autres), à acheter et lire les dernières formations et livres qui viennent de sortir sur l’entrepreneuriat, sur les meilleures idées de business pour 2017-2018. Mais si vous ne vous mettez pas en action et bien il ne se passera pas grand chose.

Le meilleur moyen de savoir si l’idée de business que vous avez en tête est une bonne idée c’est de la confronter aux autres, à vos clients cibles.

Évidement pour y parvenir il vous est nécessaire de vous adapter aux codes, au langage, aux techniques et méthodes délivrés par les meilleurs marketeurs.

Se lancer dans le Biz ne signifie pas s’y jeter dedans n’importe comment non plus. Alors oui il y a aussi des extrêmes dont je dois vous mettre en garde. Je vous mets en garde contre le perfectionnisme car c’est l’un des meilleur moyen pour ne jamais débuter à temps ou pas du tout même.

A froce de chercher la petite bête, de vouloir tout savoir on finit par être engloutie par la montagne d’informations que l’on a ingurgité pour finir par être tétanisée par la peur, le doute et on baisse les bras avant même d’avoir commencé.

Certes, il faut s’informer, préparer son projet et le peaufiner avant de vous lancer mais ne prenez pas cent ans non plus avant de vous y mettre.

Toujours pas convaincue ? Peut-être vous demandez-vous :

Pourquoi vaut-il mieux pour vous de vous lancer maintenant ?

Car tout simplement le monde évolue à une vitesse éclair. Si vous restez là à cogiter et à réfléchir comment faire pour avoir l’idée parfaite du siècle vous finirez par vous lacer, ou perdre l’opportunité car elle sera dépassée périmée ou trouver que quelqu’un d’autre s’est lancé à votre place.

Comme le dit si bien Pablo Picasso « Ça commence par une idée et puis ça devient tout autre chose.»

Alors cesser d’écouter vos peurs, blocages etc car les écouter ne fera que les nourrir, les amplifier les proliférer dans votre tête pour ne rien faire au final.

Or vous méritez de concrétiser vos rêves, vous méritez d’être épanouie dans votre vie de femme de mamentrepreneuse. Vous méritez de réussir avec l’aide de votre Créateur.

Travailler sur ces peurs est un long voyage tumultueux qui en vaut la peine d’être entrepris même si ce que j’ai donné dans cet article n’est un fragment de ce qui est possible de faire pour vous permettre de croître, de vous dépasser.

Et vous ?

Avez-vous des astuces à partager pour compléter cet article ?

Avez-vous déjà votre petite idée de business ? Avez-vous commencer à y travailler sérieusement ? Mettez vous en œuvre des actions afin de concrétiser tout ça ?

Si vous n’avez pas encore d’idées je vous invite à télécharger gratuitement cet e-book de 23 idées de business pour femme et maman au foyer afin que vous puissiez vous aussi rejoindre les mamentrepreneuses au foyer !

Crédit photo https://pixabay.com/fr/